La Terre vient de perdre un de ses plus riches éléments et les Hommes un des plus grands d’entre eux.

 

 

Stéphane Frédéric Hessel, né le 20 octobre 1917 à Berlin et mort le 27 février 2013, fut un diplomate, ambassadeur, résistant, écrivain et militant politique français.
Né allemand, Stéphane Hessel arrive en France à l’âge de 8 ans. Naturalisé français en 1937, normalien, il rejoint les forces françaises libres en 1941 à Londres. Résistant, il est arrêté et déporté à Buchenwald puis à Dora et ne doit la vie qu’à une substitution d’identité avec un prisonnier mort du typhus et à son évasion.
Il entre au Quai d’Orsay en 1945 et fait une partie de sa carrière diplomatique auprès des Nations unies (dont le siège est à l’époque installé en France, à Paris au Palais de Chaillot) où il assiste comme témoin privilégié à la constitution de la charte des droits de l’homme et du citoyen. Homme de gauche et européen convaincu, il est ami de Pierre Mendès France et Michel Rocard.
Stéphane Hessel est connu du grand public pour ses prises de position concernant les droits de l’homme, le problème des « sans-papiers » et le conflit israélo-palestinien ainsi que pour son manifeste Indignez-vous ! paru en 2010, au succès international.

En octobre 2011, il participe au 20ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant que l’ARBP organise en présence de 300 enfants du 13ème arrondissement et l’an dernier il accepte d’être adhérent d’Honneur de l’ARBP.